Les multitudes de raisons de la procrastination dans un projet.

        Je remets à demain ce que je peux finir aujourd’hui. Longtemps j’ai eu cette phrase pour devise. Pourquoi ferais-je une chose pareille? C’est insensé, pourtant faire des maquettes, c’est ma passion alors, qu’elle est le problème ? Peut-être que certains d’entre vous se reconnaitront aussi et mettront à profit l’article que je vous partagerai ce matin. Je me suis rendu compte que j’ai une certaine tendance à procrastiner, surtout depuis que j’ai commencé mon Apache AH-64D longbow, modèle d’hélicoptère de l’armée américaine. En même temps, j’ai commencé un croiseur interstellaire, 100% recycler, je trouvais l’idée tellement géniale que je m’y suis consacré a plein temps. l’apache AH-D longbow est resté incomplet sur ma table de travail. Dans mon cas je devrais terminer le modèle commencer avant de mettre l’accent sur un autre projet comme j’aimerais.

Une prise de conscience, 50% de la solution déjà réglée.   

Je suis conscient que vous et moi, ne nous rendons compte de rien. Tous se passent insidieusement et instinctivement, c’est seulement lorsqu’on prend un peu de recul que l’on constate que nous sommes tombés dans le piège de la procrastination. Je le répète une fois de plus, je ne parle qu’en mon nom. Si le chapeau est à votre taille, portez-le-:) moi personnellement il est de la mienne. Lorsque je fais une maquette, mon cerveau est en éveil … Quand je travaille sur mes maquettes, je suis motivé et enthousiaste, le résultat ne saurait attendre. Je prends quand le temps de bien faire les choses étape par étape. Puisque je n’ai pas la possibilité d’arrêter mes idées de tourner, c’est alors que la tentation cherche à m’entrainer vers la procrastination.
Pour quoi attendre, je vais oublier l’idée. De fil, en aiguille j’oublie le projet sur lequel je travaillais. Je me vends l’idée que je dois absolument le commencer pour ne pas l’oublier. Quelque chose me pousse à agir ainsi, mais quoi? La procrastination!
Je veux toujours tout faire à la fois, mais nous savons que c’est impossible deux maquettes, ou trois au plus. J’ai lu un jour, sur Internet qu’il était bon de commencer plusieurs projets à la fois. Le temps que l’un sèche, on peut commencer l’autre. Je suis tout à fait d’accord avec cette personne. Cependant, une exception s’applique pour ceux qui ont tendance à être aux prises avec la grosse bébête de la procrastination. Les causes sont simples et ne sont toutefois pas irrécupérables.


Les causes :

1) Nous cherchons la perfection :

Tout ne peut jamais être parfait lorsque l’on construit une maquette, que l’on peinture une figurine, que l’on monte un modèle à coller ou que l’on en conçoit une de toutes pièces. Il y aura toujours quelque chose qui n’ira pas. Elle, ou il, ne sera jamais selon mes goûts, pas asse de détails, il y a trop de colle qui déborde, c’est croche, ça ne tient pas, la peinture semble bâcler, etc. les exemples sont illimitées.

2)La peur de l’inconnu :

      Comme je mentionne plus haut, tout ne pas être parfait du premier coup. Le problème doit donc être réglé si je veux continuer la maquette, je m’acharne, je m’acharne et je m’acharne encore, je n’arrive pas à trouver l’erreur alors hop, la grosse bébête tente de vous attirer dans ses filets. Je règlerai le problème plus tard! me dis-je à chaque fois. L’excuse que je me donne est; j’y reviendrai plus tard. Ce plus tard, est remis à plus tard et encore et encore. Pour justifier mon action; je vais commencer tel projet le temps de décompresser, j’attaquerai le problème avec calme plus tard.

3)Je le ferai plus tard :

En mettant la maquette de côté, je risque de l’abimer, de l’oublier sur les tablettes, se couvrir de poussière, etc. Et finalement réparer les dégâts. Si vous êtes passionné comme je le suis, vous ressentirez toujours cette petite culpabilité. Parce que je manque de… motivation.

4)Je manque de motivation :

Les raisons pour lesquels le manque de motivation peut survenir sont nombreuses. Ça peut être financier, ça peut être aussi la vie qui monopolise mes pensées et mes actions, d’une façon ou d’une autre, etc. Une chose à laquelle je devrais penser quand mon cerveau enregistre trop de données. Quand nous tentons de nous concentrer sur notre passe-temps… ce n’est pas possible. C’est normal de vivre ces tensions elles sont présentes dans notre quotidien que l’on ne le veuille ou non.
Prenez du recul de tous ces facteurs malsains, réalisez que vous avez besoin de temps pour vous. Vous trouverez des solutions à vos problèmes et une fois régler la motivation reviendra par elle-même. Ça marche pour moi…alors peut-être que pour vous aussi!

5)Je me rends compte que j’ai mal entrepris le début du projet :

Je dois recommencer ou réparer mon erreur. ma maquette n’est pas faite, ou comme je le voudrais! 
Regardons et j’analysons ce que je nous pouvons faire pour remédier à la situation. Même si vous ne le faites sur l’heure, vous êtes sur le bon chemin pour que la motivation revienne.

6)Je suis souvent dérangée :

Ne vous installez pas sur la table de la cuisine au côté de votre fille ou garçon qui fait ses devoirs, ou que votre femme prépare le souper. Trouvez votre endroit, fermez votre cellulaire et avisez vos proches de votre besoin de tranquillité!

7)Je suis rendu au moment le plus ardu dans le projet :

      Vous pouvez demander de l’aide sur les réseaux sociaux, autour de vous, à des maquettistes d’expérience, etc., mais, libres à vous de mettre ces conseils en pratique ou non. Vos états d’âme dépendront des résultats, alors, prenez soin de vous et remettons nos idées au bon endroit. Quand on a le sentiment d’être bloqué, de ne plus savoir par où commencer une tâche, il faut s’asseoir, se poser quelques questions. Des fois, c’est juste que ça ne nous tente pas du tout. 

En conclusion

     Pourquoi y en aurait-il sept, huit, neuf ou même dix causes à cette procrastination ? Tout simplement pour moi, elles sont les principales. Tous les autres tournent autour de ceux que je viens de mentionner, elles reviennent du pareil au même. Si vous êtes un passionné, et que les passe-temps que vous chérissez tant vous conduisent à la procrastination, n’abandonnez pas, vous êtes au bon endroit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s