POURQUOI AI-JE COMMENCÉ PAR LA FIN ?

Une erreur que j’ai commise lors de mon premier roman.

Plan et conception du monde imaginaire, malheureusement créé après l’écriture du livre (relecture)

Être jardinier ou architecte ? Une question à ne pas te poser si tu bosse sur la création d’un univers du début à la fin.

À la relecture de mon roman, je trouve beaucoup d’incohérences et je m’aperçois que beaucoup d’importantes informations sont manquantes et qu’elles doivent y figuré Le sens des scènes sont les même mais la dynamique du roman devient plus fluide.

Dans mon histoire, de nombreux combats se passe dans un château. Certaines descriptions que je croyais bien construites manquaient de cohérence. Donc, l’importance d’avoir des points de repère est plus qu’importante pour faciliter une bonne fluidité tout au cours de votre histoire. L’étape ou je devais faire les cartes de mon monde me semblait inutile puisque je connaissais le déroulement de l’histoire mais … Sous-estimé cette étape est une grosse erreur.
Quand j’arrivais dans les combats à l’intérieur des citées, je devais toujours revenir aux chapitres précédent pour connaitre les disposition des éléments.

Ex : Si Elarden saute sur un toit glissant recouvert de tuile d’argiles orange au chapitre vingt il ne doit pas au chapitre vingt-six, se retrouvé sur le même toit et que celui-ci est maintenant en bois défraichit et de couleur grisâtre.

Voyez le contraste, on ne sait pas quand notre personnage retournera dans cet environnement existante et qui possède des caractéristiques propre à lui. Soit certain(e) qu’elles demeurent les même tout au long de ton roman. Cela semble anodins mais c’est unes des choses que ton lecteur remarquera.

J’ai conçu la carte détaillé de chaque château où se déroule les scènes. Plusieurs diront que ce n’est pas nécessaire, Oui, c’est vrai mais en ce qui concerne un univers créer de toute pièces, mieux vaut en faire plus que pas assez.
Créer des fiches pour les peuples. Détaille-les le plus possible. Si des renseignement te paraissent superflus, attarde-toi dessus quand même. Détaille-tes personnages principaux et secondaires. Ceux qui apparaissent une fois dans l’histoire et qui peuvent être supprimés sans changer son cours, doivent l’être. Ceci aura pour répercussion d’alléger le texte sans surinformer le lecteur et enlèvera un risque d’incohérence. S’ils ne peuvent l’être, leur fiche doit être simple et brève. Qui sont-ils et que font-ils au sein de l’histoire? La scène dans laquelle il se trouve, peut-elle être retirée ? Demande-toi le a chacun de tes personnage.

Création de carte et de lieux:

Pour les lieux et les distances parcourues, les cartes sont essentielles si nous ne possédons pas une mémoire phénoménal. Élaborer le Yutapan, là où se passe l’histoire. Les alentours peuvent être aussi importants. Créer une carte pour chaque endroit complexe qui figure dans le roman.
Ex : la forêt de N’aaw, Awarn, l’île d’Isador, le village urok, Arcanis les grottes d’Andromie, le quai de débarquement des gorators, etc. Le travail s’en trouvera ardu, mais le jeu en vaut la chandelle. Je me suis basé sur mon roman pour l’exemple.

L’échelle sur la carte, un must.

1- Qu’est-ce qu’une échelle ?

Mais non pas celles-là !  /  Voilà celles dont je parle!

Il s’agit du rapport de proportionnalité entre les mesures réelles et les mesures de leur représentation, exprimé par une fraction de numérateur égal à 1.

Dans le cas des cartes géographiques, une échelle est une fraction qui représente la proportion entre les distances sur une carte et les distances réelles et dont le numérateur est 1.

Echelle =   Distance carte / Distance réelle

1cm = 10 Km   /    1/10

Je n’ai pas l’intention de vous donner un cours de géographie ou de mathématique mais juste que c’est une corde de plus à votre arc. Moi j’ai procédé ainsi et j’ai de très bon résultat. J’étais rendu au point ou l’écriture était devenu une corvée, mais avec cette méthode qui donne de bon résultat elle est redevenue un moment de plaisir.

J’ai séparé les scène ou des évènement qui implique des descriptions de lieux et de distance pour que je puisse facilement m’y référer et redonner l’aspect cohérent a mon histoire. Je peux ainsi m’y référer plus facilement.
J’indique les liens entre chaque chapitre pour que la description soit identique au chapitre XX qu’au chapitre XXX. Et je fais de même pour les distance que mes personnages parcourent.
Quelles sont les distances et les descriptions qui sont susceptibles de revenir dans d’autres chapitres; Notez-la, l’information te sera utile je te le garantis. Rien n’est inutile dans un monde ou toute est à créer.

Les unités de mesure :

Dans mon monde La coudée est une unité de longueur pour les petites distances Elle a comme base la longueur allant du coude jusqu’à l’extrémité du majeur. C’est la coudée, dite naturelle, de vingt-quatre doigts (= six paumes ou 1½ pied).

Pour les distances et longueurs moyennes ce sont les foulées ou enjambées.
Lorsque qu’elle fut à quelques foulée de lui, elle se retourna et le regarda partir tristement ne sachant plus s’il reviendra vivant de ce périple.

Le lecteur préfèrera une suite logique dans tes écrits, que de savoir qu’entre une pièce a une autre une longueur de 3 pied 6 pouces et 1/8 les sépare. Ce n’est pas un examen ou tu dois avoir une connaissance sans faille sur le du sujet. Il ne lit pas votre livre pour apprendre la géographie. Il ou elle doit avoir la possibilité de laissé libre court à son imagination.

La distance parcourus sur plusieurs jour, éh bien, elle se calcul en jours.

Ceux parcourus sur des mois, et bien se calcul en la non moins fameuse expression (pendant des lunes.) Entre Arcanis et Arnuse, la distance est d’une lune à la marche, et 6 jours à vol de mornerocs (dragon.)

Je me retrouvai à environ une dizaines de foulées du gorator.
Au lieu de : Je me retrouvai à environ quinze pieds du gorator. Ça c’est mon choix et mon unité de mesure.

Libre à vous

À vous de jouez les novice !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s