AIDE-MÉMOIRE

Définitions:

Maquettes

Représentation partielle ou complète d’un système ou d’un objet (existant ou en projet) afin d’en tester et valider certains aspects et/ou le comportement (maquette fonctionnelle), ou simplement à des fins ludiques (maquette de jeu) ou informatives (présentation pédagogique ou commerciale d’une réalisation ou d’un projet).

La maquette peut être réalisée en deux ou trois dimensions, à une échelle donnée, le plus souvent réduite ou agrandie pour en faciliter la visualisation ou la manipulation. Elle peut être statique ou dynamique, et dans ce dernier cas on parlera alors de modélisme.

Une maquette volumique est une représentation 3D à échelle généralement réduite d’une construction ou d’un appareil réel. L’aspect du réel peut être représenté en détail ou simplifié (maquette d’essais).

Une maquette peut être l’ensemble des pièces servant à réaliser un modèle réduit, ou bien ce modèle terminé. Elle peut aussi être un modèle préalable servant à définir l’aspect ou l’organisation d’une publication, d’un projet, d’une entreprise.

Représentation

La maquette, physique ou numérique, sert à la conception et à la communication du projet :

  • La représentation peut être réelle à une échelle donnée. Une maquette d’accessibilité est à l’échelle 1, une maquette volumique d’architecture est à échelle réduite. Le plus grand modèle réduit du monde est le modèle réduit du système solaire situé en Suède où la distance Soleil-Pluton mesure 300 km).
  • La représentation peut être virtuelle : modèle graphique numérique en 2 dimensions ou en perspective, maquette numérique. La maquette en images de synthèse, faisant appel à la conception assistée par ordinateur (CAO), permet de visualiser l’extérieur et l’intérieur d’un objet, et de le modifier facilement et rapidement.

Les maquettes volumiques sont construites par des maîtres maquettistes, modeleurs ou modélistes : maquette d’implantation, plan-maquette, maquette de décors, maquette de topographie, maquette dynamique, maquette technique, maquette industrielle modélisant un procédé, maquette architecturale, maquette d’urbanisation, maquette de paysage, maquette ferroviaire, maquette de bateau, de train, d’avion.

En architecture

En architecture, une maquette est une représentation physique réduite d’une structure construite dans le but d’étudier des aspects particuliers d’une conception architecturale ou de présenter un projet. Le type de maquette et la taille varient en fonction de l’objectif poursuivi.

Maquette numérique 3D, réalisée par conception assistée par ordinateur (CAO)

De nos jours la représentation peut être volumique ou virtuelle, avec un modèle graphique numérique en 2 dimensions ou en perspective, maquette numérique. La maquette en images de synthèse, faisant appel à la conception assistée par ordinateur (CAO), permet de visualiser l’intérieur des bâtiments et de s’y déplacer. L’avantage en est la représentation de ce que voit l’œil, à l’intérieur et à l’extérieur, avec une illusion des perspectives réelles, de même que les conditions d’éclairage, selon l’heure, voire le climat. La confection d’une maquette numérique demande de gros moyens elle peut être plus longue à réaliser qu’une maquette traditionnelle s’il s’agit de recréer un bâtiment déjà existant.

Les maquettes pédagogiques et l’éducation au patrimoine

La maquette constitue un outil-clé de la méthodologie mise en œuvre dans toute démarche d’éducation au patrimoine, qu’il s’agisse de l’objet réalisé par des élèves à l’instigation d’un enseignant ou d’un intervenant extérieur, à l’école ou dans un lieu patrimonial, ou de l’objet conçu à l’initiative d’un service éducatif et réalisé par un maquettiste.

Modélisme

La réalisation de maquettes ou modélisme est un loisir technique qui consiste à reproduire un objet réel à une échelle donnée, généralement réduite, avec plus ou moins de précision et plus ou moins de fonctionnalités comparables à celles du modèle réel.

Le maquettisme semble désigner plutôt la réalisation de modèles statiques. Le modélisme naval, par exemple, fait ainsi la distinction entre maquettisme et modélisme, avec la réalisation de maquettes (modèles d’exposition) et de modèles navigants

Le modélisme ferroviaire réunit maquettisme et modélisme, dans le sens où la maquette d’environnement sert d’écrin et de support au modèle du train. Le modélisme ferroviaire est souvent considéré comme une activité de maquettisme, car la réalisation du réseau (improprement appelé « circuit ») est mise en avant par rapport à la fabrication ou le détail des modèles réduits ferroviaires. Le terme de « modélisme ferroviaire » demeure cependant le plus usité.

Industrie

La maquette peut avoir un caractère d’ébauche, de projet et/ou de test. À l’échelle 1:1, elle peut servir de matrice, par exemple un profilé de moulage pour flacon, avion, automobile… Il peut s’agir d’un décor construit en miniature pour les films d’animation ou les trucages de films.

Navires

Les modèles réduits d’exposition sont généralement qualifiés de maquettes, alors que les modèles réduits simplifiés, représentant seulement les formes du navire, destinés aux essais en bassin des carènes sont aussi dénommés modèles, modèles d’essais ou modèles de bassin. Depuis le début des années 1970, des modèles réduits de navires sont également utilisés pour la formation des marins à la manœuvre des navires au centre d’entraînement de Port-Revel.

 Le modélisme

Est une branche du maquettisme, définie comme une activité de loisirs consistant en la fabrication et le pilotage de modèles réduits à une échelle de réduction définie.

Les différentes formes de modélisme

Il existe différentes formes de modélisme, calquées sur les différents modes de transport.

Aéromodélisme

Le modélisme aérien (ou aéromodélisme) est une forme de modélisme qui s’est développée en symbiose presque totale avec l’aviation, qu’il s’efforce de reproduire à des échelles différentes. Cela peut se faire de manière statique, avec des modèles en kit ou construits de toutes pièces, ou avec des modèles dynamiques, commandés à distance (radiomodélisme). Le lancement de Micro fusée est une branche du modélisme aérien.

Modélisme automobile

 Le modélisme automobile ou auto modélisme s’intéresse à la reproduction de véhicules routiers. Il peut s’agir de modélisme statique, où les modèles sont souvent de petite taille et voulus détaillés, et de modélisme dynamique, où la motorisation est reproduite en miniature commandée par onde radio.

Modélisme ferroviaire

Le modélisme ferroviaire fait cohabiter les deux activités que sont modélisme et maquettisme : le train est bien une pièce de modélisme tandis que le diorama ou le réseau, avec ses figurines et ses éventuels véhicules statiques, appartient bien au domaine du maquettisme. Arrivée par l’intermédiaire du jouet et/ou de l’enfance, cette filiation produit des effets de compression symbolique entre le jouet (train jouet) et le modélisme, même si les amateurs font souvent la distinction.

Modélisme militaire

 Le modélisme militaire est un loisir consistant en la reproduction à une échelle donnée d’un ou plusieurs éléments d’une ou plusieurs forces armées (avion, char, fantassins, etc.), mis en scène ou non. Il peut donc s’agir d’un seul élément reproduit ou de toute une scène reproduisant une bataille réelle ou fictive.

Modélisme naval

 Le modélisme naval, ou nautique, a pour objet la réalisation, et parfois l’utilisation, de maquettes de bateaux. Il propose des maquettes sous verre (bouteilles ou dioramas), des maquettes de bateaux anciens reproduites rigoureusement (modélisme d’arsenal), un modélisme statique plus simple et du modélisme dynamique, généralement radiocommandé.

Le modélisme naval reproduit les navires à différentes échelles, soit suivant un aspect statique, ou un aspect dynamique. On trouve dans le modélisme d’arsenal des maquettes d’étude, dont certaines remontent au XVe siècle.

Le modélisme de bateaux radiocommandés de compétitions consiste à reproduire des modèles monocoques, des catamarans et même des hydroplanes. Leurs vitesses de pointes peuvent parfois atteindre plus de 80km/h.

Autres formes de modélisme

L’astromodélisme est le loisir qui consiste à fabriquer des modèles réduits de fusées et à les faire voler.

La reproduction de machines à vapeur non-ferroviaires entre dans le cadre de la vapeur vive.

Le beach karting, reproduction de chars à voile2.

Échelles

Une échelle est le rapport entre la mesure d’un objet réel et la mesure de sa représentation (carte géographique, maquette, etc.). Elle est exprimée par une valeur l numérique qui est généralement sous forme de fraction.

Une échelle 1/100 (équivalente à « 1:100 » ou « au 100) implique la formule suivante :

dimension apparente = dimension réelle × (1/100).

Dans cet exemple, la représentation est 100 fois plus petite que l’objet réel, 1 centimètre sur le plan représente 100 centimètres dans la réalité, soit 1 mètre.

Grande et petite échelle

Il existe une difficulté en langue française à définir grande et petite échelle.

Après une phase de test « à petite échelle » sur un échantillon, un projet sera lancé « à grande échelle » sur l’ensemble du domaine disponible. Or, employés dans cette expression, les locutions grande et petite échelle ont la signification inverse de leur signification géométrique. Les termes plus précis seraient « à petit périmètre » et « à grand périmètre ».

En géométrie, l’expression « à grande échelle » désigne une échelle qui se rapproche de l’entier 1, par exemple « 1/10 », soit une représentation précise d’une réalité peu étendue :

  • une maquette à taille réelle ;
  • le dessin d’un boitier électrique.

À l’opposé, l’expression « à petite échelle » désigne une échelle qui se rapproche de zéro, par exemple « 1/10000 », soit une représentation de taille réduite :

  • une carte routière ;
  • un planisphère.

Architecture

En architecture, on dit « l’échelle d’un monument… Cet édifice n’est pas à l’échelle. » L’échelle d’une cabane à chien est le chien, c’est-à-dire qu’il convient que cette cabane soit en proportion avec l’animal qu’elle doit contenir. Une cabane à chien dans laquelle un âne pourrait entrer et se coucher ne serait pas à l’échelle. »

Échelles de représentation en architecture

Dans le dessin d’architecture les échelles utilisées sont celles du dessin technique. Chacune de ces échelles correspond à un niveau de détail et à un problème :

Échelles métriques

  Échelle graphique    
1/1 000 1 mm par m 0,001  
1/500 2 mm par m 0,002  
1/200 5 mm par m 0,005  
1/100 1 cm par m 0,01  
1/50 2 cm par m 0,02  
1/20 5 cm par m 0,05  
1/10 10 cm par m 0,1  
1/5 20 cm par m 0,2  
1/2 50 cm par m 0,5  
1/1   1  
Échelles américaines

  Échelle graphique  
1/128 3/32″=1’0″  
1/96 1/8″=1′-0″  
1/64 3/16″=1′-0″  
1/48 1/4″=1′-0″  
1/32 3/8″=1′-0″  
1/24 1/2″=1′-0″  
1/16 3/4″=1′-0″  
1/12 1″=1′-0″  
1/8 1-1/2″=1′-0″  
1/4 3″=1′-0″  

Dessin technique

En dessin technique, l’échelle d’un dessin indique la valeur du rapport entre les dimensions dessinées et les dimensions réelles.

Pour le dessin de pièces ou de mécanismes, il est préférable de se limiter aux échelles recommandées.

  • Réduction : 1:2, 1:5, 1:10, 1:20, 1:50, 1:100, 1:200, etc.
  • Vraie grandeur : 1:1
  • Agrandissement : 2:1, 5:1, 10:1, 20:1, 50:1, 100:1, 200:1, etc.

Il est recommandé d’utiliser de préférence l’échelle 1:1, ou quand cela n’est pas le cas et quand cela est possible, de dessiner une silhouette de la pièce à la « vraie grandeur ».

Les échelles 1:2 et 2:1 peuvent donner lieu à des impressions trompeuses à la conception.

Maquettisme et modélisme

Le maquettisme et le modélisme utilisent différentes échelles, plus ou moins normalisées selon le domaine reproduit. Ainsi le Ferro modélisme utilise plus de 10 échelles, identifiées généralement chacune par une ou deux chiffres ou lettres, et on répertorie dans l’auto modélisme plus de 18 échelles type. Ces échelles peuvent correspondre entre elles, pour permettre d’assortir les modèles dans un même ensemble de reproduction (diorama, circuit, etc.).

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :