Marc Aubin

Couverture 

sans-titre

Résumé de La Justicière – Tome 1:

Le cadavre lacéré d’un homme – lui-même récemment acquitté d’une accusation pour homicide lors d’un procès controversé – est retrouvé sur la plage d’une petite municipalité du Québec. Selon les indications d’une courte note insérée dans la paroi nasale de la dépouille, ce meurtre atroce serait l’oeuvre d’une femme motivée par un désir de vengeance. Les horribles assassinats ne tardent pas à se succéder. L’inspecteur Jacques Fournier, qui compte avec dépit les corps mutilés que la redoutable meurtrière laisse sur son passage, tente par tous les moyens d’élucider le mystère. Qui est la femme derrière ces actes de cruauté? Comment peut-elle nourrir de tels instincts sadiques? Secondé par sa coéquipière, Annabelle Saint-Jean, et par les autres membres de son équipe d’enquête, il en appelle à divers spécialistes dans l’espoir de coincer la criminelle qui s’amuse à leur en faire voir de toutes les couleurs. Filatures, infiltrations dans le milieu sadomasochiste et poursuites policières endiablées comptent parmi les péripéties dans lesquelles les entraîne cette enquête inusitée. L’escouade réussira-t-elle à expédier cette reine sanguinaire derrière les barreaux?


La Justicière est un best-seller. Sorti le 15 mai, le livre n’a depuis jamais quitté le top 10 du palmarès Gaspard. Ces dernières semaines, ce roman policier – dont le personnage principal est une sadomasochiste qui pourchasse les criminels impunis afin de les assassiner – figure parmi les trois meilleurs vendeurs au Québec. Un succès qui dépasse toutes les attentes.


Extrait du livre

«À l’occasion, j’imaginais un homme nu rampant à mes pieds, m’implorant de lui permettre de lécher mes orteils parfaitement manucurés, alors que je reculais peu à peu, prenant soin de garder mes distances. Puis, je lui ordonnais de s’arrêter et de s’asseoir au sol. Je lui épinglais alors le sexe contre le plancher de bois franc sous le poids de mon talon aiguille.»

Cet extrait est tiré de La Justicière, un roman «érotico-sadomaso-policier» écrit par Marc Aubin, un homme d’affaires de Terrebonne. Quand on lui demande ses liens avec la littérature, il répond sans gêne n’avoir «jamais été un grand lecteur». Cela ne l’a toutefois pas empêché d’écrire un roman qui cartonne cet été en librairie, et ce, même s’il n’a pas attiré l’oeil des critiques.


Infos

Catégorie : Romans policiers | la justicière
Auteur : marc aubin
Titre : La Justicière : la finale des coupables #01
Date de parution : mai 2018
Éditeur : EDITIONS DE L’APOTHEOSE
Collection : LA JUSTICIÈRE
Pages : 552

Résumé de La Justicière – Tome 2:

La-Justicière-2-extrait-330x490

Membre d’une puissante organisation sadomasochiste dont les tentacules s’étendent à travers le monde, la Justicière — réfugiée en Allemagne depuis sa fuite rocambolesque du Québec — s’apprête à éliminer tout un peloton de criminels. Les huit condamnés ciblés par la secrète société féminine serviront de divertissement macabre à quelques richissimes clients-voyeurs lors d’une angoissante joute de poker où seule la vie du vainqueur sera épargnée.

L’inspecteur Jacques Fournier, qui vient de réintégrer ses fonctions après un arrêt de travail prolongé, n’a qu’une idée en tête : capturer enfin la célèbre meurtrière dont on a perdu la trace. Après la découverte en territoire européen d’un cadavre portant la signature de celle-ci, Fournier est appelé à faire équipe avec la police internationale afin de retrouver la suspecte. Cette étroite collaboration permettra-t-elle à INTERPOL de procéder au démantèlement de la Female Supremacy Society et de réaliser ainsi la plus grosse prise de son histoire?

Voir l’Article complet

 

cropped-sticker-la-plume-de-l-ecrivain-ambiance-sticker-kc_2813-copy1.jpg

Publicités