OUTILS

Bien commencer dans le monde de la nature en miniature. Vous n’êtes pas obligez de dépenser une fortune pour vos dioramas. Faites comme-moi de rien a un résultat très, mais très satisfaisant. 

1) La chose primordiale que vous devez avoir:

La patience et la passion, sont les premiers outils dont vous vous servirez à 100%, tous ces outils, vous garantirons un succès à environ à 133,3%, lol … 🙂 Bien entendu, installez-vous dans un endroit calme ou travaillez. Cet endroit devra être pratico-pratique. Installez-y vos outils et votre matériel bien à la vue, de façon à ce que vous les ayez sous la main. Certains préfèrent le calme et d’autres de la musique. Voilà comment moi je me suis installé pour être à l’aise et confortable dans mon travail. Créer une ambiance qui vous donnera envie d’y être, autrement vous vous en éloignerez sans même vous en rendre compte. Ce serait un crime d’abandonné un tel passe-temps. Je ramasse depuis un bon bout de temps, il y a des choses dont probablement vous n’aurez jamais besoin. Je vous énumère les outils de bases, mais c’est ma perception des choses.

2) Il y a les exacto :

Comme vous pouvez constater, il y a beaucoup de genres que vous pouvez vous procurer et encore, il y en a beaucoup plus. À partir de la gauche, vous avez l’exacto traditionnel pour des découpes plus brutes – le petit exacto pour travaux plus minutieux – le scalpel encore plus minutieux voir des figurines, de petits arbres et de très petits objets) – le scalpel, lui est vraiment nécessaire, mais l’ensemble lui, n’est vraiment pas nécessaire. Les deux derniers, sont pour vous donnez un exemple de la panoplie qui s’offre a vous.

3) Les pinces miniatures :

Il viennent en ensemble ou vous pouvez les acheter individuellement.

61gyvHEkIVL._SL1000_
Des petites pinces, mais qui sont tout de même indispensables. Certaines pinces font le même travail que d’autres. Tout ceux que vous devrez avoir en votre possession sont : les pinces coupantes et les pinces à longs becs. C’est libre à vous d’acheter un ensemble. 

4) Les Ciseaux :

La même chose pour les ciseaux, ils sont nombreux, voire des centaines différents les uns des autres. Des bouts ronds, des bouts carrés, des longs, des courts, etc. Les seules dont vous aurez surtout besoin sont pour la coupe des petits arbres, sont de ce genre.

Vous n’avez pas besoin des deux. Le long est mon préféré, car, les branches camouflées, peuvent être atteinte lorsqu’on les façonnes.

5) Pinceaux :

Il y a différents types de pinceaux. Un pour chaque travail différent. Rien ne vous oblige à toutes les avoirs.

Pinceaux carrés synthétiques ou éventails:

Moi, j’utilise le pinceau carré à poil médium et les pinceaux en éventails. Je les trouve idéals pour le brushing ou brossage à sec et toute un inventaire de pinceau pour les détails.

Un brossage à sec c’est quoi ?

brushing

Le brossage a sec, est une technique de peinture sur supports en reliefs, utilisée en particulier pour les miniatures, la mise en peinture réaliste des maquettes et le modélisme. Il consiste à utiliser en petite quantité une peinture presque sèche et à brosser vivement la partie à peindre avec un pinceau à poils plus ou moins durs. La peinture ne se dépose qu’au sommet des reliefs et laisse alors apparaître les détails avec plus de netteté. En utilisant une peinture claire, on peut ainsi réaliser un semblant d’éclairage des reliefs, et faire ressortir les détails et arêtes de la maquette. Vous pouvez également avoir un résultat similaire avec le lavis. Bon, et ça qu’est-ce que c’est ?

Le lavis

Il est complémentaire, permettant lui aussi de donner du relief, et consiste à diluer un peu de peinture plus sombre que la couleur de base pour la rendre totalement liquide. On obtient alors un jus, que l’on applique sur la maquette ou figurine et la peinture liquide viendra se fixer dans les creux et interstices, donnant l’impression d’ombre.
La mise en pratique du « brossage »
Elle demande un peu d’entraînement, mais il est préférable de ne pas avoir assez de peinture que d’en avoir en excès. Pour vérifier la quantité de peinture sur le pinceau, il suffit de passer légèrement le plat des poils, soit sur un morceau d’essuie-tout ou sur le bout d’un doigt (Attention à une éventuelle toxicité de la peinture).

Petits pinceaux pour les détails : 

Il y en a beaucoup, de différente couleur, de longueur de manche etc. Mais il reste toujours avec le poil pointu et idéal pour les détails. Personnellement j’achète tous ceux que je trouve à bon marché. Pour notre besoin rien ne sert d’aller acheter des pinceaux extravagants a des prix exorbitants! Oh ! bien entendu vous pouvez avoir des pinceaux de différentes grandeurs selon les surfaces que vous travaillez. De grâce prenez une autre couleur que rose. Lol…

L’Entretien des pinceaux:

L’entretien est une étape essentielle pour prolonger la durée de vie de vos pinceaux et les garder en bonne condition.
Aquarelle : tremper dans l’eau et rincer à l’eau tiède.
Huile : tremper dans un solvant, nettoyer à l’eau savonneuse et rincer à l’eau tiède.
Acrylique : nettoyer à l’eau savonneuse et rincer à l’eau tiède.
Informations pratiques :
Ne jamais laisser sécher les pinceaux avant le nettoyage.

6) Les colles :

Wow ! les colles elles sont tellement précieuse et efficace, surtout lorsqu’on choisis la bonne. Les colles pour le styrofoam par exemple ne seront pas les même que le bois. La colle a bois ne fera pas pour le plastique etc. vous voyez l’importance ?
Citons quelques exemple des colles: seulement quelques une vous seront utile.
La colle vinylique – La colle de contact – La colle polyuréthane – La colle cellulosique – La colle cyanoacrylate – La colle acrylique anaérobie – La colle solvant (PS, PVC) – La colle époxyde – La colle thermo fusible – Le ciment-colle – Le mastic acrylique, silicone – caoutchouc . . .- La pâte à bois – Les bandes adhésives double face – Les enduits
etc . . . !Vous trouverez des détails dans le Pdf suivant. 
Cliquez ici

7) Limes :

Une lime a dents moyenne fera très bien l’affaire, elle servira pour façonner vos pièces de styrofoam.

8) Lames de remplacements :

Les lames de remplacements sont très pratiques car s’arrêter au milieu d’un projet, pour fautes de lame de rechange… c’est jamais la joie! Il y en a de toutes les sortes, de toutes les formes et grandeur.

9) Petite serre :

10) Pince à épiler :

11) Pistolet à colle chaude :

12) Petite scie :

13) La scie a chantourner :

14) Le Dremel ou outil rotatif : 

15) Un mélangeur :

Seulement si vous prenez la décision de faire votre flocage maison, autrement, il entrera dans la catégorie du superflus.

16) Du papier sablé :

17) Petit étau :

 

%d blogueurs aiment cette page :